Taxe sur les ordures ménagères : la Taxe Mothron !

Publié le par Section PS Argenteuil

Le « cadeau de départ » de la droite aux Argenteuillais !

 

L'Agglomération Argenteuil-Bezons (CAAB), mise en place par Georges Mothron s'est vu transférer de nombreuses compétences et notamment celle du traitement des ordures ménagères.
Vous avez pu vous en rendre compte depuis quelques mois lorsque des agents de la CAAB sont venus vous remettre vos nouvelles poubelles.
M.Mothron avait cependant oublié de vous dire que tout cela n'était pas gratuit et qu'il avait mis en place en tant que Président de la CAAB une TEOM : taxe d'enlèvement des ordures ménagères, un nouvel impôt pour Argenteuil et Bezons destiné à payer l'entreprise en charge de nos déchets.

Contrairement à ce que l'ancien Maire et la droite peuvent aujourd'hui dire, il n'y a donc ni « impôt Doucet », ni augmentation irraisonnée de la pression fiscale. La nouvelle équipe de gauche ne fait que mettre en place une décision politique voulue et décidée par la droite, décision pour laquelle, du fait des engagements pris avec l'Etat et Bezons, il n'était pas possible de revenir en arrière.

M. Mothron a décidé la création de cet impôt, nous nous sommes contentés d'en voter le taux décidé aussi par lui, et donc de gérer ce cadeau de départ empoisonné laissé par la droite et qu'elle n'assume pas aujourd'hui.

 Comme nous nous y sommes engagés, il n'y a pas, et il n'y aura pas d'augmentation des impôts locaux (taxe d'habitation, taxe foncière) !
 Quant à Georges Mothron, il joue l'amnésique en se vantant de n'avoir pas augmenté pendant son mandat les impôts mais il a fait pire : il en a créé un nouveau !

La droite, mauvaise perdante, continue ses basses et ridicules manœuvres, utilisant des arguments faux et pour certains plus que déplacés. Tout cela montre que les Argenteuillais ont fait le 16 mars le bon choix ! Le choix d'une équipe de Gauche responsable et sérieuse qui agira, elle, dans la transparence sur tous les sujets, tout au long des 6 années du mandat que vous nous avez confié.

Commenter cet article